Comment entretenir un carré potager ?

Vous vivez dans un appartement, vous voulez faire pousser vos herbes et vous pensez que pour des raisons d’espace vous ne pouvez pas ? Ce n’est pas aussi dur que ça en a l’air.
C’est une question de volonté et de prise en compte de quelques étapes de base pour faire du projet une réalité.

 

1. rechercher les rayons du soleil

Pour commencer, ne vous demandez pas où les plantes seront les plus belles, mais où elles auront les meilleures chances de pousser.
En d’autres termes, regardez bien l’endroit où vous voulez mettre le jardin.
« En fait, allez vous mettre à l’endroit exact (là où vous voulez mettre votre jardin). Regardez le ciel, vous voyez le soleil « .

 

Bien que Hartsell souligne que si l’espace disponible reçoit moins de six heures par jour, vous pouvez toujours essayer, mais en gardant à l’esprit que les tomates, aubergines, poivrons et autres légumes qui nécessitent beaucoup de lumière du soleil pour produire des fruits peuvent ne pas fonctionner.
Et attention : si la région a beaucoup de soleil, ce n’est pas bon non plus, car vous courez le risque de brûler les feuilles de certaines plantes.

 

2. contenants avec trous et hauteur

Une fois que vous avez choisi l’endroit « parfait », recherchez les conteneurs dans lesquels vous allez planter.

3. Pensez à la terre

C’est ici que nous parlons de nutriments.
Le choix de la terre ne doit donc pas être pris à la légère.
Ou comme le dit Hartsell :  » Ne supposez pas qu’en jetant quelques graines de citrouille sans penser à la terre, vous allez avoir une excellente récolte pour l’automne.

 

4. graines ou bourgeons ?

Si vous n’êtes pas un expert en jardinage (et que vous voulez voir les résultats plus rapidement), il serait peut-être préférable de semer les pousses directement.

 

5. Eau…..

C’est une question à laquelle on n’accorde peut-être pas l’importance qu’elle mérite.
Toutes les plantes n’ont pas besoin de la même quantité d’eau et ne peuvent pas être arrosées de la même façon.
Certains ont besoin d’arroser les feuilles et d’autres seulement les racines.
l’installation d’un système d’irrigation goutte à goutte, « pour savoir quand l’irrigation commence et se termine ».
Un autre point à prendre en compte est la période de l’année, car en fonction du taux d’humidité et de la température dans l’environnement, les plantes ont besoin de plus ou moins d’eau.

 

6….et de la nourriture

Les plantes ne vivent pas seulement de l’eau. Ils ont besoin d’engrais.
Les plus recommandés sont les engrais équilibrés, car ils sont bons pour les fleurs et les légumes.
Ces engrais sont connus sous le nom d’engrais NPK et contiennent de l’azote, du phosphore et du potassium.
Ce sont les trois composés qui doivent être présents dans le sol pour que les plantes puissent se nourrir et construire leurs tissus.
Un autre composé indispensable est le carbone, et aujourd’hui nous l’avons à revendre dans l’air des villes.

 

7. Rencontrez vos amis et ennemis

Les plantes auront des visiteurs ; il s’agit de savoir détecter à temps si elles sont amies ou ennemies.
Les pucerons, insectes de la famille des hémiptères, sont un mauvais signe.
Ces petits animaux sont des parasites qui peuvent mettre fin à votre projet vert.
Alors que les coccinelles ou les abeilles sont vos meilleurs alliés.
Un des plats préférés des coccinelles sont ces pucerons, ce sont donc d’excellents insecticides naturels.
Enfin, pensez à ce que vous voulez semer, commencez par ce qui vous intéresse le plus ou ce qui vous plaît le plus, car cela augmente les chances de persévérer dans la croissance à domicile.

How useful was this post?

Click on a star to rate it!

Average rating / 5. Vote count: