Rate this post Aux premières lueurs de l’été, le soleil éclatant fait enfin ressortir la main verte enfouie au plus profond de vous depuis l’hiver dernier. L’heure de préparer votre…

Rate this post

Aux premières lueurs de l’été, le soleil éclatant fait enfin ressortir la main verte enfouie au plus profond de vous depuis l’hiver dernier. L’heure de préparer votre jardin à de tumultueuses soirées de fête et de plaisir. Mais à force d’être ébloui par les rayons du soleil, on a tendance à oublier qu’une averse, c’est vite arrivé ! 


C’est à cet instant que l’existence des abris de jardin peut prendre tout son sens. Des spécialistes en la matière comme France Abris vous proposent une multitude d’alternatives pour habiller et protéger votre extérieur. Peut-être ne vous êtes-vous pas encore laissé tenté. Pas de panique : nous sommes là pour vous guider.

Pourquoi investir dans un abris de jardin ?

Les raisons qui peuvent vous pousser à opter pour un ou plusieurs abris dans votre jardin sont multiples. 

 

Il peut s’agir de vouloir optimiser votre espace extérieur en y ajoutant un aménagement en vue de créer un logement supplémentaire. Chambre d’appoint ou véritable petit appartement, peuvent s’avérer intéressants si vous êtes du genre à recevoir régulièrement des invités ou si vous prévoyez d’ouvrir une chambre d’hôte. Avec un logement en pleine nature, la convivialité sera de mise ! 

 

D’une autre façon, un projet d’abri ouvert pourrait être une initiative intéressante dans l’optique de protéger des outils de l’humidité, comme une tondeuse par exemple. Aucune limite n’est à se fixer. Qu’il s’agisse d’un usage privé ou professionnel, laissez votre imagination subvenir à n’importe lequel de vos besoins. 

Quels sont les types d’aménagements possibles ?

Puisque les usages peuvent être variés, les possibilités d’aménagements le sont de fait, elles aussi. Des sites spécialisés tels que France Abris sauront vous proposer tout ce qui pourrait vous satisfaire. Des abris qu’il est possible d’adosser à votre maison, de déposer à même le sol, ou encore de déposer sur une dale en béton par exemple. En voici trois principaux types  : 


  • Cabanon de jardin 
  • Tente de protection
  • Caisson rigide
  • abri ouvert



Le prix que vous débourserez pourra largement varier selon plusieurs critères, en particulier le matériau utilisé et la taille que vous souhaiterez choisir pour votre abri. Vous pouvez tout aussi bien vous orienter vers du : 


  • bois 
  • bois et pierre
  • métal
  • toile
  • bois douglas (un type de bois très particulier reconnaissable à ses teintes plutôt rosées ou parfois rougeâtres)
  • lame composite (un ensemble de lame en bois composite, assemblées entre-elles)
  • PVC (une matière plastique)



Au niveau des dimensions, là encore le champ des possibles est assez étendu, allant de moins de 5 à 20 mètres carrés et parfois plus encore pour les espaces les plus vastes. Le meilleur conseil est de prendre toutes les mesures nécessaires en amont pour être sûr de choisir la dimension qui s’adaptera le mieux à votre jardin. 

Comment se préparer à l’installation d’un abri ?

1. Les réglementations à respecter

Bien que vous soyez libre de laisser parler votre créativité, d’opter pour le type d’abri qui vous ressemble le plus et incarne vos besoins, il y a une certaine limite à prendre en compte. Comme dans de nombreux domaines, il faut aussi savoir se frotter à la législation en la matière : 


  • Passage par la case administrative afin d’obtenir un permis de construire ou de faire une déclaration de travaux. Les calculs et dimensions exactes de l’espace dont vous avez besoin seront très importants. 


  • Prise en compte la taxe d’aménagement qui s’adapte en fonction de votre demande (surface, type de matériaux, hauteur, et même la localisation de votre foyer). 



2. Anticiper les démarches avec l’assurance

Il n’est jusqu’à présent pas obligatoire d’obtenir une assurance pour protéger votre abri de jardin. Néanmoins, cela pourrait vous permettre de mieux faire face à des aléas qu’il est impossible d’anticiper (tempête liée aux intempéries ou autre catastrophe naturelle vol…). Si vous souhaitez ainsi rester précautionneux face à ce genre de risques, vous pouvez d’ores et déjà établir le contact avec une compagnie d’assurance, qui propose un service spécialisé en la matière. 

3. Penser aux sous-problématiques liées au matériel

Aménager un abri de jardin implique plusieurs préparations et phases d’anticipation. Il faut que vous puissiez vous assurer que vous allez pouvoir subvenir aux besoins d’entretien de votre abri. Ils peuvent être multiples, mais sont souvent liés aux dégradations avec le temps. 


Dans le même temps, pour que l’installation soit réussie, il vous faut aussi songer au système d’ancrage que vous allez mettre en place. Un bon système d’ancrage aidera notamment votre abri à garder une bonne stabilité, surtout si vous l’installez à même le sol.

Ces articles peuvent vous intéresser

Leave a Reply

Your email address will not be published.