Rate this post Dès que nous disposons d’une grande surface, dans laquelle nous plantons un grand nombre de végétaux, notamment des graminées comme les pelouses, nous devons recourir à l’irrigation…

Rate this post

Dès que nous disposons d’une grande surface, dans laquelle nous plantons un grand nombre de végétaux, notamment des graminées comme les pelouses, nous devons recourir à l’irrigation par aspersion.

Leur efficacité dans l’utilisation de l’eau et l’homogénéité de la distribution du débit sont incontestables par rapport à d’autres formes plus archaïques. Il nous permet également d’automatiser l’irrigation, ce qui est particulièrement utile pour les cultures qui nécessitent une forte demande en eau ou lorsque nous passons plusieurs jours loin de chez nous.

Son installation est vraiment simple, et il existe même des groupes d’arrosage pour l’irrigation portable, auxquels il suffit de connecter un tuyau avec un raccord rapide et c’est tout.

Dans cet article, nous voulons passer en revue les principaux arroseurs pour l’irrigation qui peuvent être utilisés sur tous les types de surfaces et de cultures. Vous apprendrez à différencier leurs utilisations et à choisir celle qui vous convient le mieux.

Test produits des 10 meilleures ventes d’arroseurs jardin

Arroseurs jardin 360° Yokunat

Cet arroseur est conçu pour couvrir de grandes surfaces. Il possède 3 bras rotatifs et s’installe facilement avec un tuyau ou un tube de 16 mm (le plus courant).

L’avantage de cet arroseur est qu’il permet la continuité de l’installation, de les placer en ligne, car il possède deux sorties. Cependant, vous pouvez fermer 1 et l’utiliser comme un émetteur unique. Vous pouvez régler les buses de pulvérisation pour des angles allant de 45° à 90°, 45° étant l’angle optimal pour une meilleure répartition de l’eau.

Ce qui nous a plu dans cet arroseur, c’est la résistance de ses matériaux, surtout lorsqu’il passe beaucoup de temps au soleil, ainsi que la facilité d’installation et la grande surface qu’il couvre.

Arroseurs jardin Emooqi

Lorsque nous recherchons des solutions économiques et fiables pour les espaces de jardin où nous avons tout type de pelouse, ce produit nous permet de couvrir une grande surface avec une bonne homogénéité d’application et de point de rosée.

Il est doté d’un adaptateur à connexion rapide, ce qui le rend très facile à assembler. Les tuyaux habituels de 16 mm de diamètre et les tuyaux d’irrigation sont raccordés rapidement, sans risque de fuites, ce qui permet de travailler avec des pressions de 1 bar.

Il permet une rotation de l’eau de 360 grammes, avec 3 bras avec 12 buses intégrées. De plus, il dispose de 2 entrées permettant de connecter plusieurs arroseurs en ligne pour couvrir de plus grandes zones d’irrigation.

Arroseurs jardin GRÜNTEK

Lorsque l’on ne veut pas de raccords encombrants et que l’on recherche un arroseur pratique et de petite taille, l’arroseur cylindrique à 360º est l’une des meilleures options possibles.

Cet arroseur nous permet de régler différents angles d’attaque, de 30º, 90º, 180º, 270º et 360º, ce qui permet de le configurer pour différentes zones, y compris les coins.

La pointe qui est insérée dans le sol est en métal, ce qui permet un poids et une fixation plus importants, ainsi qu’une plus grande résistance au clouage. Avec la gamme de pression la plus élevée, il peut couvrir des surfaces allant jusqu’à 452 m².

Pour des pressions de 4 bars et plus, il a un rayon d’action de 24 mètres, ce qui le rend idéal pour une utilisation sur de grandes surfaces afin d’obtenir une bonne homogénéité d’arrosage.

Il dispose d’un raccord rapide avec un tuyau de 16 mm, le raccord habituel pour les tuyaux de jardin. Comme d’autres modèles, il permet également la connexion en ligne, de sorte qu’il accepte 2 tuyaux en même temps.

Les meilleurs modèles d’arroseurs jardin

Comment fonctionnent les arroseurs ?

Un arroseur est un système d’irrigation qui concentre la pression de l’eau et la fait sortir par de petits trous sous forme de jet. Plus le trou est petit, plus l’eau sortira loin et fort, c’est pourquoi nous avons une grande variété d’arroseurs pour les grandes et petites surfaces.

Le type de buse utilisé permet d’obtenir un type de pulvérisation différent, ce qui est important en fonction de la culture choisie. Par exemple, plus l’eau est pulvérisée, plus elle s’évapore facilement, ce qui est négatif pour les environnements très chauds et entraîne un important gaspillage d’eau.

Les grosses gouttelettes signifient également que la distribution et l’homogénéité de l’irrigation ne sont pas les plus commodes, il est donc nécessaire de trouver un juste milieu.

En ce qui concerne l’angle de tir, le plus efficace est de 27º, ce qui permet d’obtenir de plus grandes longueurs d’eau.

L’irrigation par aspersion est fortement affectée par le vent, et c’est un élément dont nous devons tenir compte.

A partir de 15 km/h, l’uniformité de l’irrigation par aspersion diminue, sans pour autant compromettre l’irrigation. En revanche, à partir de 30 km/h, l’irrigation doit être arrêtée car l’uniformité obtenue serait très faible.

Caractéristiques de votre installation

Les caractéristiques d’une installation d’irrigation par aspersion se composent des éléments suivants :

Programmateur : l’automate qui active l’irrigation et que nous pouvons programmer au préalable pour déterminer la durée, l’heure de démarrage et la fréquence.

Les tuyaux : ils sont chargés de transporter l’eau avec une pression suffisante vers les différents arroseurs placés stratégiquement.

Diffuseurs : ils sont connus sous le nom d’arroseurs ou de diffuseurs. Ce sont les émetteurs d’irrigation qui permettent de pulvériser et de distribuer l’eau sur la surface du jardin.

Le placement des émetteurs est très simple, car la plupart d’entre eux sont livrés avec des connecteurs pour les tuyaux de 16 mm, les plus courants et utilisés dans le jardin.

En outre, nous avons également la possibilité de trouver des micro-asperseurs, qui peuvent être montés sur le tuyau de 16 mm.

Portée d’un arroseur d’irrigation

La portée que peut offrir ce type d’arroseur dépend essentiellement de la pression de fonctionnement.

La pression de service normale se situe généralement entre 2 et 4 bars, ce qui correspond à ce que toute installation normale de robinetterie gère habituellement.

À cette pression, il existe des sprinklers horizontaux qui couvrent des surfaces de plus de 300 mètres carrés, avec des jets de plus de 20 mètres de long.

L’utilisation d’un trépied dans les installations

On utilise souvent des trépieds, qui élèvent l’émetteur ou l’arroseur à une hauteur qui lui permet de couvrir une plus grande surface.

Ce complément au système d’irrigation est particulièrement utile lorsque nous avons une pelouse haute ou que dans le jardin il y a des obstacles qui ne permettraient pas une uniformité correcte de l’irrigation (rochers, bords de route, petites plantes, petites clôtures, etc.)

En général, la pression requise par tout groupe d’arroseurs signifie que peu de force est perdue lorsqu’il est nécessaire de le soulever à la hauteur du trépied.

Toutefois, il faut tenir compte du poids du trépied et des matériaux dont il est fait. Il est normal que celui qui est de petite hauteur, avec des matériaux plastiques dans sa totalité ne résiste pas à la force de l’eau et tombe, à moins qu’il ne soit fixé d’une manière ou d’une autre.

Il est donc judicieux de consulter les avis des clients qui ont déjà acheté ce complément au groupe d’arrosage, afin de vérifier son bon fonctionnement.

Comment distribuer le système d’arrosage ?

La plupart des arroseurs et des groupes d’arroseurs couvrent une zone circulaire, car ils offrent une rotation de 360º. Il est donc impossible de ne pas dupliquer la zone mouillée lorsque l’on place les appareils en ligne.

Le réglage idéal pour leur répartition est qu’un dispositif couvre 50 % de la surface de l’autre groupe, de sorte que cette zone reçoit le débit de 2 arroseurs. De cette façon, nous devrons connaître le débit total qui tombe sur cette zone pour contrôler les temps d’irrigation.

Cependant, il y aura inévitablement des zones que nous ne pourrons pas couvrir avec 2 arroseurs, comme les coins. Ceci est tout à fait normal et n’affecte pas la fonctionnalité globale de la pelouse. Par conséquent, nous verrons toujours qu’il y a des coins où nous devrons renforcer l’approvisionnement en eau avec des tuyaux d’irrigation ou des têtes d’arrosage portables.

LES MEILLEURES MÉTHODES ET ASTUCES POUR UN BEAU JARDIN

Si le jardinage est l’une de vos passions et que vous aimez garder votre jardin sain et dynamique tout au long de l’année, nous voulons vous aider à avoir le plus beau des jardins. Dans un post précédent, nous avons déjà vu le catalogue de jardin Bauhaus 2020, mais maintenant nous voulons vous donner quelques idées pour que votre jardin soit comme jamais auparavant. Jetons un coup d’œil aux meilleures méthodes et astuces pour avoir un beau jardin.

Dans notre post de conseils pour obtenir le plus beau et le plus sain des jardins, nous voulons diviser les meilleures idées pour obtenir, en partie, le meilleur jardin de tous.

Ainsi, nous allons vous offrir les meilleurs trucs, méthodes et astuces avec lesquels vous aurez le jardin le plus sain, et qui sont aussi la clé pour entretenir le jardin pendant longtemps. En outre, nous allons vous proposer des conseils pour prendre soin des fleurs, mais aussi des conseils pour prendre soin des arbres fruitiers, pour lutter contre les parasites ou tout simplement des idées pour faire de votre jardin le plus beau en utilisant des éléments qui permettent non seulement d’avoir des fleurs et des plantes, mais qui sont aussi décoratifs.

CHOISIR LE BON GAZ CHOIX DE L’HERBE

Le premier choix que nous devons prendre en compte est celui de notre pelouse. Cela dépendra, entre autres facteurs, du fait qu’il soit ou non très ombragé. Dans les régions ensoleillées, la variété la plus recommandable est la bermuda en raison de son haut degré de résistance. En revanche, la variété dichondra s’adapte bien aux climats humides et le gramillon à la mi-ombre.

CONNAISSENT CHAQUE CENTIMÈTRE DE SOL

Outre le bon choix du gazon, un bon jardinier doit connaître le potentiel de son jardin, c’est-à-dire qu’il doit bien connaître chaque centimètre de sol et de gazon, les zones les plus ensoleillées ainsi que celles qui reçoivent le plus d’ombre et de vent. En outre, il doit tester le sol pour déterminer son niveau de pH. Ce n’est qu’alors que vous pourrez choisir les meilleures espèces pour votre jardin particulier et les planter aux bons endroits.

ARROSER FRÉQUEMMENT

Mais n’en faites pas trop ! Il est normal d’avoir des doutes lorsqu’il s’agit d’arroser son jardin, car bien souvent nous ne savons pas si nous le faisons assez souvent ou non. La première chose à prendre en compte est les caractéristiques du sol et du climat. Bien sûr, cela dépendra aussi du type de gazon et de plantes que nous avons choisi. L’idéal est de garder le sol humide, il est donc conseillé d’arroser environ deux fois par semaine pendant 15 minutes.

N’oubliez pas d’arroser la nuit pour éviter l’évaporation précoce de l’eau et les changements brusques de température qui peuvent affecter les plantes.

FERTILISEZ SI NÉCESSAIRE

La fertilisation renforce l’herbe et contribue à une pelouse plus épaisse. La fertilisation est généralement commencée après la fin de l’hiver, et il est important d’éviter d’utiliser de fortes doses.

D’autre part, nous pouvons mentionner une “astuce”. Saviez-vous que le lait peut être un fongicide puissant lorsqu’il est appliqué en spray sur les feuilles des plantes et des fleurs ? Vous pouvez appliquer du lait pur ou le diluer avec de l’eau, selon votre préférence ; sachez que cela fonctionne et que c’est beaucoup plus écologique que n’importe quel produit acheté en magasin, rempli de produits chimiques du genre qui, bien que bon pour une chose, finit toujours par nuire aux autres.

LE POUVOIR DU MATELASSAGE

Le paillage est l’une des techniques de jardinage les plus populaires et consiste à appliquer une couche protectrice de matière organique sur le sol afin de préserver l’humidité du sol, d’empêcher la prolifération des mauvaises herbes et de garantir la vitalité des nutriments du sol. Les composés organiques les plus couramment utilisés sont les copeaux de bois, les feuilles, les tontes de gazon, la paille et même le papier journal déchiqueté.

COUPER L’HERBE CORRECTEMENT

L’une des erreurs les plus courantes est de tondre sa pelouse trop souvent. S’il est trop court, il s’affaiblit et devient plus vulnérable aux maladies.

LA QUALITÉ DES FLEURS PLUTÔT QUE LA QUANTITÉ

La beauté des plantes et des fleurs peut nous inciter à acheter pour notre jardin plus que ce dont nous avons besoin en termes de plantation. Il est important de connaître l’espace dont vous disposez afin d’acheter en fonction de ces mètres carrés et de ne pas risquer d’acheter trop et, pire encore, de planter trop. Trop de plantes ensemble ne sont pas synonymes d’un jardin sain et beau, car il risque d’avoir l’air d’être rempli de couleurs sans signification et aussi de fleurs de hauteurs différentes.

CHOISIR LES MEILLEURES FLEURS POUR VOTRE JARDIN

Lorsque vous achetez des plantes et des fleurs pour votre jardin, il est bon de garder à l’esprit que les espèces courtes et larges sont plus stables et plus résistantes que leurs homologues plus grandes et plus fines. Si vous achetez des plantes en pots ou autres récipients, regardez toujours le dessous pour vous assurer que les racines ne sont pas trop tordues et/ou compactées, qu’elles ne contiennent pas d’insectes ou de maladies. Il faut également éviter d’acheter des fleurs déjà fleuries, car elles résistent moins bien à la plantation que celles qui n’ont pas encore fleuri.

GARDER LE BUDGET À L’ESPRIT

Même si cela ne semble pas être le cas, le budget dont nous disposons ou que nous avons prévu d’investir peut faire la différence lorsqu’il s’agit d’avoir un beau jardin. N’oubliez pas qu’en plus de tout le travail qu’implique un jardin, son entretien n’est pas vraiment bon marché. Entre l’achat de graines, de fleurs, de plantes, d’engrais, de pesticides, d’herbicides, d’outils et d’eau pour l’irrigation, les coûts s’accumulent. Même si votre budget est limité, il existe plusieurs moyens d’économiser sans nuire à la beauté de votre jardin : achetez hors saison et en ligne (où vous pouvez trouver des espèces du monde entier et bénéficier de bonnes réductions), échangez des greffons/scions avec vos voisins et amis, apprenez à économiser l’eau pour l’irrigation, en mettant des seaux pour recueillir la pluie, par exemple.

BIEN COMBINER LES FLEURS ET LES PLANTES

Nous avons déjà dit que ce n’est pas une bonne idée de mélanger les fleurs sans raison, mais nous pouvons aussi trouver des dizaines de combinaisons entre les plantes et les fleurs qui permettent d’obtenir un jardin plus développé, plus sain et plus beau. Par exemple, les soucis sont excellents pour protéger les tomates des parasites et la menthe défend les choux contre les mites. D’autres “partenaires de jardin” sont excellents pour confondre et repousser les insectes, améliorer la qualité du sol, protéger les plantes du vent et rehausser la saveur des fruits et légumes. Découvrez les équipements gagnants pour votre jardin.

PRENDRE SOIN DES OUTILS DE JARDINAGE

Ce n’est pas parce que le matériel de jardinage que vous utilisez est réservé exclusivement au contact permanent avec la terre qu’il ne doit pas être lavé, bien au contraire ! Ne pas laver les outils de jardinage peut faciliter la transmission de maladies, de parasites ou d’insectes entre les plantes. Il suffit de laver les outils dans un seau d’eau et un peu de savon pour éviter ces situations, ainsi que pour assurer leur résistance et empêcher la formation de rouille.

Les meilleurs modèles d’arroseurs jardin

Last update on 2022-07-31 / Affiliate links / Images from Amazon Product Advertising API

Ces articles peuvent vous intéresser

Leave a Reply

Your email address will not be published.