Bouvreuil : Caractéristiques, et plus encore

Le bouvreuil est un oiseau qui peut mesurer entre 15 et 17 centimètres. C’est la moyenne de sa taille. Cependant, cela, ainsi que d’autres caractéristiques varieront selon les différentes espèces. De plus, l’envergure de leurs ailes est d’environ vingt-deux à vingt-neuf centimètres.

 

C’est un oiseau facile à reconnaître à l’œil nu en raison de la couleur de son plumage, ainsi que de la forme de son anatomie. Son corps est potelé et corpulent ou robuste. Cette forme de son corps donne l’impression, de la part de ceux qui le voient, qu’il n’avait pas de cou.

 

Plumage

Le plumage du bouvreuil est d’un rouge très intense dans la zone de la poitrine et des joues. Sur le dessus de leur tête, ils ont une tache noire qui simule la forme d’un béret, et cela s’étend jusqu’au bec.

Le bec est noir et court. La queue et les ailes sont de la même couleur, mais elles ont une bande blanche remarquable. Dans le cas des femelles, elles sont reconnaissables à leur dos, de couleur cendre, et à l’évêque, qui est également blanc. De plus, les plumes de la femelle sont plus opaques. Par contre, la couleur de la poitrine est brune, contrairement au mâle qui est rouge.femelle bouvreuil.
Ainsi, cette caractéristique importante souligne qu’il existe un dimorphisme sexuel chez les membres de cette espèce. C’est important, surtout pour pouvoir distinguer le mâle et la femelle à l’œil nu, car il y a des oiseaux qui sont difficiles à différencier du mâle de la femelle.

Dans le cas des jeunes, ceux-ci présentent une coloration similaire à celle de la femelle, mais sans le trait noir qui se remarque dans sa tête. C’est ainsi que l’on peut distinguer le jeune bouvreuil. Il est à noter que cette description est très générale, car selon les espèces, la coloration du plumage peut varier.

 

Habitat et distribution

Le bouvreuil gris est réparti dans pratiquement tout l’hémisphère nord, ainsi que dans certaines régions des tropiques. Elle couvre donc, en substance, l’ensemble du continent européen, ainsi que l’Asie. Cette espèce n’existe pas en Amérique ou en Afrique.

Bien qu’il faut noter que nous parlons du bouvreuil ou Pyrrhula. C’est parce qu’il existe d’autres genres ou variétés de bouvreuil qui n’appartiennent pas à ce genre que l’on trouve en Amérique. Ce fait peut donc prêter à confusion. Pour cette raison, nous devons être conscients du genre et de la variété du bouvreuil  pour éviter une telle confusion.

Habitat : Maintenant, nous savons déjà que le bouvreuil habite les continents européen et asiatique. Cependant, il faut garder à l’esprit que leur habitat naturel se trouve dans des forêts mixtes, avec des sous-bois où ils peuvent trouver leur nourriture. En outre, selon les espèces, on les trouve aussi dans les jungles ou les montagnes. L’important, dans ce cas, c’est qu’ils puissent trouver leur source de nourriture.

Une autre caractéristique intéressante du bouvreuil est qu’il s’agit d’un oiseau sédentaire. Cependant, selon la région où vous vivez, il y a des oiseaux qui migrent vers le sud. C’est particulièrement vrai pour ceux qui vivent dans les régions les plus septentrionales et qui recherchent des climats tempérés.

Cependant, la grande majorité de ces oiseaux demeurent habituellement dans leur lieu de nidification. Il y a très peu de cas de bouvreuil  traversant la Méditerranée. C’est une attitude très rare chez le bouvreuil, mais comme la migration vers l’Afrique du Nord est très rare et se produit très rarement, la région de l’Afrique du Nord n’est pas considérée comme la région où vit le bouvreuil.

 

Espèce

Quant aux bouvreuil, il en existe environ sept espèces. Cependant, les spécialistes ne sont pas d’accord, car il y en a qui comptent cinq, alors que d’autres en comptent sept.

Ainsi, selon les différences de classification, certaines espèces sont considérées comme des sous-espèces d’autres espèces, tandis que d’autres les considèrent comme des espèces différentes.

Pour les classer comme tels, les scientifiques prennent en compte des aspects tels que la physionomie, les coutumes et les habitudes, ainsi que l’habitat. Ces aspects, ainsi que d’autres caractéristiques génétiques, ont trait à la classification des espèces de tout oiseau et des animaux en général.

 

Bouvreuil commun

C’est la plus grande de toutes les espèces. En ce sens, comme son nom l’indique, c’est aussi le plus courant. Le bouvreuil commun, dont le nom scientifique est Pyrrhula pyrrhula, est disséminé en Europe et en Asie. Le territoire qu’elle occupe est montagneux. Cependant, pendant la saison hivernale, vous pouvez quitter cette région pour vous diriger vers le sud à la recherche d’un climat plus chaud.

De cette façon, il est reconnu que le bouvreuil commun s’étend de la Grande-Bretagne aux différentes îles du Japon. On estime que sa population est d’environ quinze millions de couples capables de se reproduire.
En plus de toutes les espèces, c’est le bouvreuil commun qui compte le plus grand nombre de sous-espèces. En ce sens, les spécialistes ont aussi leurs différences, certains cataloguant neuf variétés ou sous-espèces, d’autres douze et d’autres dix.

 

Bouvreuil à tête rouge

Son nom scientifique est Pyrrhula erythrocephala. On le trouve dans et autour de l’Himalaya. Cette espèce couvre les régions du Bhoutan, du Tibet, du Pakistan, du Népal et de l’Inde. Sa population est concentrée dans les régions forestières tempérées.

Comme son nom l’indique, le bouvreuil  à tête rouge se caractérise précisément parce que le sommet de sa tête est de cette couleur. Sa poitrine aussi, qui a une teinte rougeâtre. Cependant, son dos est plein de gris, qui alterne avec le noir avec quelques points bleus sur sa queue.