Quels champignons sont comestibles ?

Les champignons, ces formations particulières et appétissantes qui apparaissent dans notre jardin quand on s’y attend le moins. Colorés, spongieux, arrondis, à tige épaisse…. peuvent être montrés de nombreuses façons, mais ce que nous devons être très clairs, c’est si ce sont des champignons comestibles ou non.

C’est pourquoi nous avons préparé une sorte de tutoriel dans lequel vous pourrez reconnaître quels champignons peuvent être dégustés et lesquels représentent une menace pour l’organisme. Prenez du papier et un stylo devant le couteau et la fourchette et notez tous les conseils que nous allons vous donner.

Comment identifier les champignons comestibles ?

Avant de mettre ces aliments juteux dans votre bouche, vous devez vous demander s’ils sont propres ou non à la consommation. La clé est que la plupart des champignons comestibles ont une sorte d’écailles qui les identifient, ils font la différence entre les dolos et les champignons toxiques. De plus, ce sont des basidiomycètes, ce qui signifie qu’ils appartiennent à une division du règne des champignons et se reproduisent donc au moyen des spores situées dans les écailles mentionnées ci-dessus.

En termes d’apparence, ces champignons prennent une apparence très similaire aux champignons traditionnels et poussent généralement en groupes dans l’écorce des arbres ou dans les zones humides du champ. En dehors de la présence, un champignon comestible peut être identifié par l’arôme ou les jus qu’il suinte. Même les nuances de couleur de l’organisme lui-même sont un trait fondamental pour savoir si elles peuvent être ingérées ou non. La saison de l’année et la zone dans laquelle ils sont développés est présentée comme une autre des principales normes pour savoir si ce champignon est propre à la consommation.

 

Éviter les risques

Les champignons poussent souvent sur des surfaces humides.
Une fois que nous avons identifié le champignon comestible, le plus courant est de le mettre à l’envers pour que les spores quittent la nourriture et puissent être cuites correctement. Les spores peuvent être très colorées comme marron, rose, jaune ou crème. Mais ne vous fiez pas à cette caractéristique, car la couleur des champignons ne permet pas d’identifier la toxicité des champignons.

Afin d’éviter les risques, la tolérance du champignon ne doit jamais être identifiée par son goût ou son odeur. Des infections peuvent même survenir dans notre corps avec un seul contact de l’organisme sur notre peau, en particulier chez les personnes allergiques. La prévention est toujours la meilleure option pour ne contracter aucun type de problème et il est recommandé de demander l’avis des experts avant de prendre cette délicatesse succulente à la partie la plus profonde de votre estomac.