Rate this post Vous êtes l’heureux propriétaire d’un terrain. Dans le cas où vous avez acheté une maison avec un terrain, vous avez forcément besoin d’aménager ce dernier pour en…

Rate this post

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un terrain. Dans le cas où vous avez acheté une maison avec un terrain, vous avez forcément besoin d’aménager ce dernier pour en faire le jardin de vos rêves. Et très souvent dans ce genre de situation, le terrain que vous possédez est vide et il y a beaucoup de travail à faire avant d’obtenir un beau jardin. Si vous voulez tout savoir à ce sujet, nous vous invitons à vous diriger vers www.la-cloture-francaise.fr.

Une des étapes incontournables est d’y intégrer une clôture pour délimiter votre jardin. Dans cet article nous allons vous guider pour que vous puissiez comprendre comment est-ce que l’on fait pour aménager une clôture pour son jardin.
/*! elementor – v3.5.5 – 03-02-2022 */
.elementor-widget-image{text-align:center}.elementor-widget-image a{display:inline-block}.elementor-widget-image a img[src$=”.svg”]{width:48px}.elementor-widget-image img{vertical-align:middle;display:inline-block} cloture-de-jardin-grillage

Première étape : les piquets de votre clôture

Premièrement, il est important de choisir un piquet qui vous convient. Le choix du piquet ne doit pas être négligé puisqu’il sera placé dans chaque coin du jardin. Il doit être solidement ancré dans le sol. Son rôle est de supporter le grillage. 

Pour les placer il est nécessaire de faire des trous conséquents dans la terre.

Deux solutions pour y arriver. Soit, vous utilisez une bêche au risque de vous faire mal au dos. Soit, vous décidez d’investir dans un outil extrêmement pratique que l’on appelle une tarière. C’est un outil spécialement conçu pour faire des trous dans la terre sans vous fatiguez. Vraiment très pratique pour ensuite y placer votre piquet. 

Il y a deux types de piquets qui ne vont pas remplir le même rôle. Premièrement, le piquet d’angle. Plus grand que les autres, le trou dans la terre est également plus profond pour l’accueillir. On compte environ 50 centimètres pour celui-ci. 

Ensuite vous avez les piquets intermédiaires, plus petits, il suffit de creuser des trous de 30 centimètres pour les ancrer dans le sol. 

Pour fixer un piquet dans le sol, vous avez d’abord creusé un trou d’un diamètre suffisant selon la taille du piquet. 50 centimètres sur 50 ou alors 30 centimètres sur 30. Maintenez le piquet dans le trou de telle sorte qu’il ne bouge plus. 

Ensuite vous coulerez le béton dans le trou.

Avant tout il faut couler du ciment, puis y ajouter un peu d’eau. Tassez le ciment avec un bâton pour éviter les bulles d’air, sinon il y a un risque d’avoir des fissures dans le béton une fois sec. Par la suite on rajoute une dernière couche de ciment avec un peu d’eau. Votre premier piquet est posé ! 

Cette procédure se répète pour chacun des piquets de votre clôture.

Deuxième étape : placer les plaques de béton dans le sol

Pour résumé, vous avez déjà bien avancé : forer les trous de piquets, placer les piquets et les fixer avec du béton. Vous avez donc maintenant votre structure. Après les piquets, le temps est venu pour rajouter les panneaux de bétons. 

Il faut ainsi faire une sorte de tranchée dans la terre autour des piquets, sur tout le long de votre jardin. Très important : tasser le sol avec une dameuse pour que la tranchée soit plate. Au niveau du sol, le panneau de béton doit relier deux piquets ensemble. Lorsque le sol est bien préparé, il est temps de placer les plaques de bétons. Pour fixer ces dernières, entourez-les avec de la terre, cela suffira à les stabiliser au niveau du sol. 

Pensez à placer les plaques devant les piquets. Ce petit détail n’en est pas un en réalité. Cela facilitera la pose du grillage sur la plaque de béton. De cette manière, le grillage a son support au sol, et se stabilise grâce au piquet qui sera situé derrière lui.

Troisième étape : mettre un piquet pour finaliser la clôture

Après que tout cela ait été fait, il faut que vous placiez un portail. Encore une fois, vous allez devoir fixer deux piquets qui vont venir entourer le portail. Nous vous avons déjà expliqué comment fixer des piquets. La méthode reste la même, et à ce stade, vous devriez maîtriser la tâche. Les piquets doivent être à bonne distance pour que le portail soit bien placé entre les deux. 

Vous êtes presque arrivés à terminer votre clôture, ici il ne vous reste plus que quelques petits détails à régler pour bien fixer le grillage. Par exemple : se servir d’étrier pour stabiliser le grillage. Il suffit de faire des trous dans le métal des piquets pour bien visser l’étrier sur le grillage. En plus de cela nous conseillons également de rajouter des lamelles sur le grillage.

Tous ces petits ajouts permettront à votre clôture de résister plus efficacement contre les intempéries et surtout contre les vents forts.

Ces articles peuvent vous intéresser

Leave a Reply

Your email address will not be published.