L’entretien et l’aménagement d’un jardin est essentiel afin de le faire vivre au quotidien, et l’embellir au fil des saisons. Cela comprend des travaux, des projets ou de la décoration : vous pouvez laisser libre court à votre imagination afin d’imaginer et de rêver votre propre jardin, chez vous. Beaucoup d’idées peuvent être réalisées, et quelques-unes d’entre elles seront ici abordées. Également vous pourrez trouver de nombreuses astuces de DIY « do it yourself », et des conseils de bricolage pour les débutants. Ces aménagements vous permettront d’optimiser vos espaces autant d’intérieur que d’extérieur, afin de profiter de la vie auprès de la nature.

L’allée de jardin

L’allée de jardin constitue aujourd’hui le point d’orgue d’un jardin : très utile, elle prend une importance considérable grâce à son utilité. Elle est synonyme d’ambiance, et apporte des éléments végétaux qui embellissent votre jardin : pièce maîtresse, l’allée de jardin représente votre esprit créatif, mettant en scène vos goûts et votre imagination dans sa mise en scène botanique. Son rôle de circulation permet de lui attribuer un rôle décoratif et structurel, et oriente le promeneur dans sa ballade de jardin. Afin de se déplacer aisément plusieurs types d’allée peuvent être envisagées, que se soit dans le tracé, la longueur ou la largeur.
Une allée, c’est le moyen de parcourir votre espace vert : elle offre plusieurs points de vue sur votre jardin, et vous permet de découvrir toutes les ressources que la nature à a vous offrir. C’est une occasion d’admirer et de s’émerveiller devant les floraisons, les compositions de massifs floraux, les petits animaux… L’allée principale a pour fonction de relier la rue à votre maison : vous pouvez également opter pour une seconde allée qui sera un point d’accès à votre garage, et en troisième temps penser à des allée qui cheminent entre les végétaux. Vous pouvez également penser à des allées qui traversent votre pelouse, et des allées pour votre potager vous permettant ainsi de faciliter vos récoltes.
La plupart des allées du jardin sont droites, mais certaines peuvent être stylisées avec des courbes allant de pair avec le style de votre jardin pour rythmer vos promenades. Elles peuvent être en pavés, en briques, en couverture de graviers, en paillis ou bien en gazon. Vous pouvez choisir de les habiller avec des bordes minérales ou végétales : cela représente une véritable réflexion sur la valorisation de votre jardin.

Les bordures de jardin

Véritable atout décoratif et structural, les bordures de jardin peuvent se décliner en bois, métal, pierre, brique, béton, osier, noisetier, châtaignier… Cette mise en place est souvent pensée en dernier dans les aménagements de jardin, permettant de délimiter les espace de façon précise, de séparer les matériaux, de retenir la terre, soutenir les plantes et faciliter l’entretien du jardin.
Ces bordures de jardin peuvent jouer sur différentes hauteurs, et peuvent être plus ou moins épaisses. Il vous est même possible de fabriquer vous-même vos propres bordures avec des matériaux de récupération. Les pierres, les briques, les dalles, ou les pavés sont les plus utilisés : idéal pour constituer des chemins entre les pelouses et les massifs (l’ardoise est par ailleurs très en vogue aujourd’hui).
Afin de choisir votre bordure de jardin idéale, vous devez vous référer à l’esthétique de votre espace afin de rester harmonieux. Le tracé de bordure doit être régulier, et suivre les contours de votre pelouse.

La cabane de jardin

Petits et grands adorent avoir un esprit d’aventurier et construire des cabanes en familles, afin de vivre leurs histoires à l’intérieur. Véritable souvenir d’enfance, la cabane offre un refuge pour se reconnecter avec l’environnement et la nature. Il est possible d’imaginer plusieurs types de cabane et plusieurs fonctionnalités également. Cet aménagement de jardin est destiné aux bricoleurs aguerris ou peut être construit par des particuliers ou acheté en kit.
Principalement faite en bois, la cabane de jardin peut être aussi métalliques : sa superficie peut varier de 4m² jusqu’à 20m², et sera définie selon vos besoins et vos envies. Cela peut-être un cabanon pour ranger vos outils, votre barbecue, ou votre mobilier. Elle peut également devenir un espace d’accueil avec une table, des fauteuils ou encore des chaises. Pour la saison estivale lorsque les températures remontent, la cabane peut se transformer en véritable lieu où vous pouvez dormir. Enfin, une grande cabane pourra également vous être utile si vous souhaitez en faire un atelier pour le bricolage, le rangement de votre bois…
Avant de vous lancer dans la construction de votre cabane, il est important de concevoir un plan de votre jardin pour déterminer son emplacement et la forme que cette dernière prendra. La préparation du sol est tout aussi importante, afin de limiter la remontée d’humidité. La cabane est très souvent installée au fond du jardin, pour bénéficier d’un espace plus optimisé où il sera facile de circuler. Il est également souhaitable de bénéficier d’une exposition mi-ensoleillée et mi-ombragée pour évacuer l’humidité suite à des épisodes pluvieux.

L’arceau de jardin

Véritable élément décoratif et esthétique, l’arceau de jardin donne de la profondeur et permet de développer les végétaux ainsi que les fleurs sur sa structure. Les arceaux sont principalement en bois ou en métal, et peuvent être installés à intervalles réguliers si vous choisissez d’en avoir plusieurs. Véritable atout de la mise en scène en termes de design, il participe à embellir votre architecture.
Les emplacements les plus intéressants sont les suivants : l’entrée de votre jardin où vos invités pourront admirer un accueil botanique de charme, sur les allées pour dynamiser et embellir le chemin, sur les différents passages de votre jardin pour changer d’ambiance, et à l’entrée de votre potager. L’arceau de jardin doit être bien choisis afin d’être sûr qu’il soit suffisamment solide pour rester aux aléas météorologiques comme le vent par exemple. La hauteur doit aussi être prise en compte afin que votre arceau soit adapté à votre espace.
Un arceau est essentiellement composé de plantes grimpantes, et couvre la structure de façon harmonieuse pour une ambiance homogène. Ces plantes sont très souvent associées à des fleurs, comme les roses avec les clématites. Un arrosage régulier est vivement recommandé pour permettre à vos plantes de grandir.
Il existe deux types de plantes grimpantes : celles de petites envergures (rosiers, ipomées, clématites, cobée…), et celles de grand développement (hortensia, schizophragma, jasmin, bigogne, glycine…

Création d’une pelouse

La pelouse est l’incontournable des jardiniers et possède de nombreux bienfaits : marcher pieds nus dans la pelouse dynamise l’organisme, les enfants peuvent profiter de cet espace comme air de jeux. Elle capte également le gaz carbonique présent dans l’atmosphère, et rejette l’oxygène : les brins d’herbe libèrent aussi l’air ambiant des particules de pollen, de la poussière…
Le point clé pour avoir une belle pelouse est un endroit ensoleillé, l’herbe poussant mieux au soleil. Un espace plat est plus avantageux qu’un espace en pente, que se soit pour la tondeuse ou bien les loisirs. Véritable élément de mise en valeur dans une maison, la pelouse peut être embellie avec des ornements comme des bassins, des massifs de fleurs, des bordures…
Il existe par ailleurs différents types de pelouse :
• La pelouse décorative : entretenue avec régularité, la pelouse est dense et homogène. Afin d’obtenir ce type de pelouse, il vous faudra vous procurer un mélange de fétuques, spécifique pour obtenir un brin d’herbe fine et très verdoyant. Cependant, cela nécessite beaucoup de tontes, de soins et de désherbage.
• La pelouse dite « à vivre » : cette pelouse est davantage considérée comme un espace accueillant que décoratif. Elle permet d’y mettre en place des jeux pour les enfants, des transats, fauteuils ou autres aménagements pour se détendre.
• La pelouse rustique : elle convient pour des espaces qui seront fréquemment amenés à être piétinés tout au long de l’année, résistant aux animaux domestiques, air de jeux pour enfant, fêtes données à la maison…
• La pelouse champêtre : ce dernier type de pelouse est réservé aux grands espaces, résidant tout aussi bien aux piétinements au même titre que la pelouse rustique. La pelouse peut être créée de deux manières différentes : le semis ou la pose au rouleau. Dans le cas du semis, il faut savoir que votre terrain déterminera l’aspect final de votre pelouse. Pour une pose au rouleau, la préparation de votre terrain sera moins longue. Il est recommandé de créer votre pelouse lors d’un épisode météo ni pluvieux et ni venteux comme au printemps, quand le sol est réchauffé.
Enfin, les secrets d’une belle pelouse reste l’arrosage régulier de celle-ci, tondre pour laisser de l’énergie au gazon, et terreauter tous les deux ans environ votre gazon afin de lui apporter de nouveaux éléments nutritifs.

Composer un parterre de fleur

Le parterre de fleurs est un élément décoratif dédié aux fleurs saisonnières, et le plus souvent entouré d’une bordure. À ne pas confondre avec le massif de fleur, qui associe des espèces et variétés de de floraisons qui se succèdent sans réelle esthétique. Très à la mode depuis le XVIIème siècle, le parterre de fleurs occupe une place prépondérante dans la plupart des styles de jardins. Destinés à être un atout décoratif botanique, il est intéressant de savoir comment composer un parterre de fleurs.
Sa délimitation sera très nette afin de lui donner un aspect formel : les bordures peuvent être végétales, métalliques ou minérales. Si vous ne souhaitez pas de bordures, vous pouvez découper votre pelouse de façon précise. Composer son parterre de fleurs nécessite des règles précises, qui résident dans l’association des couleurs, tailles et formes de vos végétaux. Il vous faudra ainsi calculer la distance et l’espace nécessaire à vos parterres pour déterminer combien vous pourrez en mettre. Les plantes peuvent s’organiser à la même hauteur et se révéleront comme un véritable élément décoratif dans votre jardin, créant ainsi un effet visuel de relief. Usuellement, un parterre est composé de deux à une dizaine de fleurs en simultanées tout en respectant des distances régulières pour rester uniformément harmonieux. Il est tout à fait possible d’utiliser qu’une seule plante afin de la mettre elle-seule en valeur, sous plusieurs coloris par exemple.
Les espèces vivaces sont majoritairement utilisées pour créer des parterres de fleurs, étant donné que leurs floraisons ne commencent qu’en fin de saison printanière. La forme de votre parterre dépendra bien évidemment de vos goûts et de votre style, ainsi que de la superficie disponible dans votre jardin. Voici quelques exemples de composition : des narcisses et des tulipes, des jacinthes et des primevères, des tulipes et des myosotis.

Créer une haie de jardin

La haie est une partie intégrante du jardin, et un aménagement très utilisé qui s’insère aisément dans l’environnement grâce à sa composition végétale. Cette plantation en ligne d’arbustes ou d’arbres peut avoir plusieurs fonctions, mais elle est principalement utilisée pour préserver son espace des regards indiscrets et du voisinage.
• La haie de clôture sert essentiellement à délimiter votre jardin, et permet une meilleure oxygénation de l’air ambiant contrairement aux murs ou aux palissades. • La haie d’ornement est très prisée aujourd’hui, présentant des espèces de végétaux attrayantes tant par leurs couleurs, leurs floraisons, ou encore leurs parfums. Elle permet de mélanger plusieurs espèces de plantes.
• La haie dite « défensive », empêche toute intrusion non désirée dans le jardin que se soit pour les animaux ou bien les humains. Elle sera principalement composée d’arbustes épineux, comme les rosiers, les houx ou encore les pyracanthas.
• La haie écologique quant à elle, s’articule autour de végétaux qui favorisent l’accueil des oiseaux ou des insectes, ainsi que de la petite faune. Grâce à sa variété de floraisons, cette haie écologique sert de véritable refuge, et permet de recycler les déchets de coupes d’entretien.
Le printemps et l’automne sont les saisons idéales pour planter une haie, quelque soit son style. Les températures douces et les épisodes pluvieux seront à votre avantage ! Par ailleurs, la hauteur de votre haie sera déterminée selon vos envies : une haie de taille basse sera privilégiée pour une fonction de séparation dans votre jardin, pour délimiter vos massifs de fleurs, ou bien pour une fonction ornementale pour laisser entrevoir vos décors fleuris. Quant à une taille haute, cette dernière sera utile pour clôturer votre jardin et ainsi préserver votre intimité en toute simplicité.

Avant de planter votre haie, il est important de concevoir la surface disponible afin de  calculer les distances de plantations en prenant compte du développement des végétaux qui  composent votre haie. Enfin, l’entretien de la haie doit se faire régulièrement pour favoriser sa  croissance