Rate this post Dans le secteur de la plomberie, les vannes sont un élément essentiel, car elles sont capables d’intercepter ou de réguler le débit dans un tuyau. Il existe…

Rate this post

Dans le secteur de la plomberie, les vannes sont un élément essentiel, car elles sont capables d’intercepter ou de réguler le débit dans un tuyau. Il existe de nombreux types de vannes, chacune ayant une fonction différente, de la plus simple – comme le robinet domestique commun – à la plus complexe. Le clapet de retenue, également appelé clapet anti-retour, est d’une importance fondamentale car il est capable de faire circuler l’eau, le gaz ou les fluides en général dans une seule direction.

Test produits des 10 meilleures ventes de clapet anti retour assainissement

Qu’est-ce qu’un clapet anti-retour ?

Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, les clapets anti-retour sont fabriqués de manière à permettre le passage des fluides dans les canalisations dans un seul sens. C’est cette caractéristique qui détermine ses différentes utilisations. Par exemple, dans le chauffe-eau domestique, pour l’autoclave ou encore les égouts. En fait, les clapets anti-retour peuvent également être utilisés pour empêcher le retour de l’eau dans le réseau d’égouts, même en cas de surcharge.

Ils sont généralement constitués de trois éléments : le corps, un élément mobile appelé “obturateur” (généralement une bille ou un diaphragme), un ressort et un joint. Le principe de fonctionnement exploite la différence de pression entre la section au-dessus et la section au-dessous du bouchon. Lorsque la pression aval dépasse la pression amont, le bouchon se déplace pour permettre au fluide de s’écouler dans une seule direction, indiquée par une flèche visible sur le corps. Inversement, le ressort se déclenche pour repousser le clapet en place et ainsi fermer la vanne.

Marques, modèles et prix

Il existe de nombreux modèles de clapets anti-retour sur le marché, qui se distinguent par leur modèle, leur taille, leur matériau et leur prix. Voici une liste des meilleurs clapets anti-retour, adaptés à tous les besoins.

Clapet anti retour assainissement VARIOSAN

Cet ensemble de filtre d’aspiration utile et pratique se compose d’un clapet anti-retour modèle bas avec panier en acier inoxydable, d’une buse de tuyau et d’un collier de serrage pour le montage. Le clapet de pied (taille : 3/4″ IG = environ 24,12 mm) est en laiton, qui est un matériau assez durable.

Clapet anti retour assainissement Capricorn

Le clapet anti-retour Capricorn, fabriqué en acier inoxydable de haute qualité et en polypropylène, est particulièrement résistant aux produits chimiques agressifs et à l’eau chaude jusqu’à 95°, ce qui le rend parfait pour la protection contre les inondations et le refoulement des eaux usées ou des eaux sanitaires. Il est équipé d’un clapet en acier inoxydable qui empêche le reflux et les parasites de pénétrer dans l’égout.

Clapet anti retour assainissement Hilitand

Le clapet anti-retour Hilitand est un clapet à battant. Il est fabriqué en laiton de haute qualité et est donc durable et robuste, ce qui le rend particulièrement adapté aux installations de plomberie. Avec une pression nominale de 232 psi, il dispose également d’un filetage interne standard DN15, adapté à de nombreux raccordements.

Les meilleurs modèles de clapet anti retour douche

Installation du clapet anti-retour

L’installation d’un clapet anti-retour est assez simple, car son fonctionnement est généralement automatique et ne nécessite aucun processus particulier. Cependant, lors de l’installation, il est essentiel de vérifier que la flèche estampillée sur le corps pointe dans la bonne direction, afin qu’il fonctionne parfaitement.

Critères de choix d’un clapet anti-retour

Afin de s’adapter à tous les besoins, il existe des clapets anti-retour fabriqués dans différents matériaux, de la fonte à l’acier, en passant par le laiton et même le plastique. Cependant, bien que le clapet anti-retour soit en fait un élément mécanique assez simple, il n’existe pas de clapet universel, puisqu’il doit s’adapter à différents fluides ou installations qui ont chaque fois des caractéristiques mécaniques ou hydrauliques différentes. Dans tous les cas, lors du choix d’un clapet anti-retour, il est conseillé d’étudier les paramètres de l’utilisation que l’on veut en faire. Dans le cas d’un système d’égouts, il faudra tenir compte des matériaux de production, des dimensions du produit et du processus d’installation, ainsi que de la qualité des matériaux avec lesquels la vanne est fabriquée.

Types de clapets anti-retour

Il existe différents types de clapets anti-retour. Dans le domaine de l’hydraulique, les plus courants sont les clapets (ou vannes à battant), les vannes à bille, les buses venturi et les vannes à pied. Voyons comment ils fonctionnent et comment ils sont structurés.

Clapet anti-retour

Également utilisés sur les chambres à air ou les jantes de véhicules, les clapets anti-retour (également appelés “swing”) sont utilisés en hydraulique principalement sur les tuyaux de refoulement des pompes de circulation (un composant du système de chauffage, indispensable pour obtenir des températures agréables dans la maison) pour diriger le flux d’eau. En effet, ils sont équipés d’un clapet, un organe mécanique qui empêche le reflux des fluides à l’intérieur des tuyaux ou des systèmes.

Un aspect à prendre en considération concerne l’entretien des clapets. Son efficacité est étroitement liée à l’absence de composés organiques en son sein, dont la formation est généralement favorisée par la présence de corps étrangers dans les canalisations. Pour garantir un fonctionnement à 100%, il est donc important qu’il y ait un filtre à l’intérieur de la vanne, ou qu’elle soit réalisée de manière à permettre une inspection facile, qui doit être effectuée lorsque la vanne est fermée.

Clapet anti-retour à bille

Le clapet anti-retour à bille a un système d’action automatique : lorsque le débit s’arrête, la bille à l’intérieur de son corps retourne dans son siège et arrête ainsi le reflux. Ainsi, son intérieur n’est jamais obstrué, ce qui permet aux fluides de passer complètement (en jargon technique, avec une “faible perte de charge”), ce qui en fait un clapet anti-retour très utile dans le cas de fluides contenant des particules (comme les eaux usées), mais pas dans le cas de fluides agressifs.

Ce modèle de vanne est l’un des plus efficaces pour une utilisation dans les systèmes d’égouts, en particulier dans ceux des immeubles d’habitation où un drainage intensif est nécessaire : dans ce cas, une boule spéciale en caoutchouc ou en métal est insérée dans la vanne dans sa section transversale. Le clapet à bille – contrairement au clapet – ne nécessite aucun entretien et se nettoie automatiquement.

Type de venturi

Il existe également le clapet anti-retour de la buse de type Venturi. Ce modèle est généralement utilisé dans les stations de pompage car il permet la fermeture soudaine des canalisations en évitant les “coups de bélier” – un phénomène hydraulique qui se produit lorsque le flux de liquide à l’intérieur d’une canalisation est brusquement interrompu – pour une plus grande sécurité. Le fonctionnement du clapet anti-retour de type Venturi, contrairement aux autres, est motivé par la force d’un ressort qui ne fonctionne que lorsque la vitesse du fluide circulant dans la canalisation est réduite.

Fond

Les clapets de pied sont généralement installés sur la conduite d’aspiration. Leur but est de filtrer les impuretés présentes à l’intérieur de la canalisation et c’est pour cette raison qu’ils sont souvent utilisés dans les systèmes de lignes de pompage. Le fonctionnement de cette vanne tourne autour du clapet qui, une fois la pompe arrêtée, descend sur le siège du corps sous l’effet de la gravité.

CLAPET ANTI-RETOUR : CE QU’IL EST ET COMMENT LE REMPLACER

Souvent appelé clapet de retenue ou clapet anti-retour, mais il est plus simple de le voir comme un clapet anti-retour, c’est un composant mécanique qui permet à l’eau, aux gaz et aux fluides de s’écouler dans un seul sens, sans sortie interne, les empêchant de revenir et de refluer à l’intérieur.

Dans cet article, nous allons voir :

  • A quoi ressemble le clapet anti-retour et à quoi il sert
  • Comment remplacer le clapet anti-retour

Il existe différents types de clapets anti-retour, à sens unique, et chaque modèle a une fonction spécifique pour laquelle il est spécialisé. Il existe différents domaines d’application dans lesquels les différents types de clapets sont utilisés.

On trouve ainsi des clapets dont l’utilisation est dédiée aux chambres à air et aux jantes des moyens de transport, tandis que les vannes papillon, qui ont une fonction de sécurité et sont fermées par contrepoids, sont utilisées dans les canalisations sur les systèmes de pompage.

En plus de ces deux-là, il y a le clapet anti-retour, qui est le plus commun et qui est utilisé dans les systèmes hydrauliques : il est composé d’une bille et d’un ressort, l’eau passe à travers en suivant une seule direction, qui est celle de la flèche visible sur chaque membre mécanique ; si cela ne se produit pas, il y a le ressort qui pousse la bille et la fait fermer le clapet de sorte que l’eau ne passe pas.

Ces vannes sont utilisées pour empêcher le liquide, l’eau, le gaz, de prendre un chemin différent ou opposé à celui qui avait été établi. Par exemple, dans les autoclaves, il a été ajouté pour empêcher l’eau de pénétrer dans le réservoir de stockage ; cela se produit non seulement dans les installations privées mais aussi dans les installations industrielles.

L’efficacité d’une vanne doit être vérifiée périodiquement, car il est difficile que le ressort s’use et permette au fluide de s’écouler dans la direction opposée à celle établie. Le clapet anti-retour à ressort doit donc être inspecté, il est très important qu’il dispose d’une fermeture et également d’un filtre pour les composés organiques, qui se forment généralement à l’intérieur des tuyaux, provoquant des blocages.

A quoi sert le clapet anti-retour ?

Les objectifs des clapets anti-retour sont variés, leur champ d’application se situant principalement dans les systèmes d’eau domestique, comme le clapet anti-retour pour autoclave.

Ces vannes sont donc utilisées pour éviter ce que l’on appelle le coup de bélier ; c’est l’un des éléments techniques qui est pris en compte avec le réservoir d’air, le réservoir d’eau qui est utile pour empêcher le fluide de s’écouler dans le système dans la direction opposée à celle prévue.

On trouve également des clapets anti-retour dans les chaudières à eau chaude et les systèmes de chauffage, reliés à un disconnecteur thermique.

Le clapet anti-refoulement est assez courant et est raccordé sur les tuyaux de refoulement des pompes de circulation d’un système hydraulique pour permettre de diriger et d’orienter le flux dans une seule direction, sans lui donner la moindre possibilité de reflux.

C’est pourquoi l’entretien du clapet anti-reflux doit être constant car il est difficile qu’ils se détériorent et provoquent ainsi un dysfonctionnement, en se détériorant au point d’user le disque ou de s’encrasser avec la base par des composés organiques provenant de l’extérieur. C’est l’un des inconvénients des vannes unidirectionnelles, et un autre est celui du blocage, c’est-à-dire que le disque ne glisse pas facilement sur le guide en raison de l’oxydation de l’élément technique.

Ainsi, lorsqu’ils se cassent, pour éviter qu’ils ne causent des problèmes encore plus graves à nos équipements domestiques, il est conseillé de les remplacer le plus rapidement possible. Voyons comment y parvenir avec la méthode du bricolage.

Comment remplacer le clapet anti-retour ?

Tout d’abord, voyons ce dont vous avez besoin :

  • Clapet anti-retour de remplacement ;
  • Clé Allen ;
  • Clé à rouleau.

Ainsi, une fois que vous avez tout ce dont vous avez besoin pour changer le clapet anti-retour cassé, vous pouvez commencer à le changer.

Pour remplacer le clapet anti-retour, la première chose à faire est de s’assurer que la zone concernée, de la même manière que pour un radiateur, est complètement isolée du reste du système. Dans le cas de la vanne, il s’agit donc d’une pièce qui n’est pas utilisée très fréquemment mais qui, à cause du passage de l’eau, est sujette à l’accumulation de calcaire et à l’atrophie des mouvements nécessaires pour isoler le flux d’eau. Après avoir pris les outils, vous pouvez immédiatement commencer à dévisser les pièces, mais faites très attention lorsque vous dévissez la fixation murale et surtout le boulon : essayez d’effectuer ce travail de manière très délicate et surtout pas à proximité de la mise en marche ou de l’arrêt de l’appareil car vous risqueriez de vous brûler. Pour dévisser l’écrou du tuyau et du radiateur, tenir ce dernier pour changer la pièce et visser les deux boulons.

Si vous souhaitez remplacer le clapet anti-retour de votre chauffe-eau, la première chose à faire est de vérifier s’il fonctionne mal. Dans ce cas, vous devrez éteindre le chauffe-eau et le vider pour éviter les fuites d’eau, puis dévisser le tuyau avec une clé à aiguille et choisir entre la vanne avec robinet et la vanne automatique. Dans la même pièce se trouve également la soupape de sécurité, qui est conçue pour s’égoutter lorsque la flexion augmente trop.

Comment installer un clapet anti-retour ?

Imaginons une canalisation hydraulique où il est nécessaire d’éviter le retour du fluide par gravité à l’intérieur des tuyaux : la solution consiste à installer un clapet anti-retour au début de la canalisation, qui sert précisément à empêcher le fluide de s’écouler dans la direction opposée à celle souhaitée.

La solution consiste à installer un clapet de retenue au début de la canalisation pour empêcher le fluide de s’écouler dans le sens inverse. Le fait même qu’il s’agisse de vannes à sens unique est l’élément décisif pour leur utilisation.

Le principe de fonctionnement d’un clapet anti-retour

Les clapets anti-retour se composent essentiellement d’un élément mobile appelé clapet et souvent (mais pas toujours) d’un ressort et d’un joint. Leur principe de fonctionnement est très simple. Ils exploitent la différence de pression entre les sections amont et aval du bouchon. Lorsque la pression aval est supérieure à la pression amont, le bouchon sort de son siège et laisse passer le fluide. La pression du fluide déplace le clapet, en surmontant le poids du clapet et la force du ressort (si présent), et ouvre ainsi un passage. Si, par contre, la pression amont est supérieure à la pression aval, le fluide a tendance à retourner vers la section aval, poussant ainsi le clapet (avec l’aide du ressort, s’il est présent) à revenir sur son siège et à fermer ainsi la vanne. Le corps de tous les clapets anti-retour est généralement marqué d’une flèche, indiquant la direction dans laquelle le flux est autorisé à l’intérieur du clapet.

Instructions d’installation d’un clapet anti-retour

Le fonctionnement des clapets anti-retour est automatique et il suffit donc, lors de l’installation, de vérifier que la flèche estampillée sur le corps du clapet pointe dans la même direction que le fluide circulant dans le système. Toutes nos vannes sont testées avant d’être commercialisées. Toutefois, avant d’installer la vanne, il est bon de vérifier son bon fonctionnement en poussant l’obturateur dans le sens indiqué par la flèche sur le corps de la vanne. Il s’agit d’une simple précaution pour vérifier qu’il n’y a pas de corps étrangers à l’intérieur de la vanne qui pourraient bloquer le fonctionnement des pièces mobiles.

C’est pourquoi il est important de protéger correctement les vannes avant leur installation, afin d’éviter que la poussière et les impuretés n’empêchent la vanne de s’ouvrir et de se fermer correctement.

Une fois ce contrôle effectué, la vanne peut être connectée au circuit.

Les meilleurs modèles de clapet anti retour wc broyeur

Last update on 2022-07-31 / Affiliate links / Images from Amazon Product Advertising API

Ces articles peuvent vous intéresser

Leave a Reply

Your email address will not be published.